Messe d´Ordinations presbytérales


Homélie de son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO, à la Messe d´Ordinations presbytérales Paroisse St Pierre, samedi 09 juillet 2022

Textes bibliques : Is 6, 1-8 ; Mt 10, 24-33 Excellences Chers Frères et Sœurs dans le Seigneur,

Mot introductif

1. C´est avec un cœur débordant de joie que je vais ordonner aujourd´hui, pour le compte de l´Archidiocèse de Kinshasa et de l´Ordre de la sainte croix (Pères croisiers), les diacres que voici prêtres de la Sainte Église catholique romaine. Ils deviendront ainsi par l´imposition des mains et la prière consécratoire des « collaborateurs sages et avisés de l’évêque ». Voilà pourquoi je voudrais avant toutes choses rendre grâce à Dieu pour le don de ces nouveaux ministres qu´il fait à son Eglise, qui a continuellement besoin des prêtres, de bons prêtres. J´exprime également ma gratitude à tous les formateurs qui les ont accompagnés jusqu´à ce jour ainsi qu´à leurs familles respectives qui les ont offerts à l´Eglise.

Parole de Dieu 2. La première lecture tirée du livre du prophète Isaïe nous montre, à travers le récit de la vocation d´Isaïe, que Dieu se donne des collaborateurs à qui il confie une mission spécifique. Il se choisit des êtres humains qui, en dépit de leurs fragilités et de leurs misères, acceptent de répondre généreusement à son appel et qui lui disent : « Me voici Seigneur, envoie-moi » (Is 6, . La vocation est donc l´œuvre et l´initiative de Dieu. En entrant dans le sacerdoce, on renonce ainsi à sa volonté personnelle pour accueillir en toute confiance celle du Seigneur.

3. Dans l´Evangile du jour, St Matthieu nous invite à méditer sur la relation qui existe entre le maître et le disciple. Le Christ déclare en effet : «Le disciple n'est pas au-dessus de son maître, ni le serviteur au-dessus de son seigneur» (Mt 10,24). Il est plutôt appelé à ressembler á son Maître. Si ce dernier a fait face aux contrariétés, ses disciples devront aussi s´attendre à être quelques fois incompris et à affronter des difficultés et des obstacles de tous genres.

4. Mais ils sont appelés à rester fidèles et attachés au service de l´amour et de la vérité, à l´instar de leur Maître Jésus, qui les rassure avec ces paroles : «Celui qui se prononcera pour moi devant les hommes, moi aussi je me prononcerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux» ((Mt 10,32). Il s´agit aussi comme disciples du Seigneur de marcher, à la suite du Maître, sur le chemin de la sainteté.

5. Frères et sœurs dans le Seigneur, le sacerdoce est certes une vocation noble, exaltante, mais il est aussi une vocation exigeante. Etre prêtre dans le Congo d´aujourd’hui comporte de nombreux défis qu´on ne peut relever que par l´attachement au Christ, Grand-Prêtre par excellence. Voilà pourquoi je vous demande de beaucoup prier pour nos ordinands.

Exhortation spécifique aux ordinands 6. A vous mes chers fils et chers ordinands, dans quelques instants vous deviendrez des prêtres. Vous serez configurés au Christ, Bon Pasteur et Grand-Prêtre de la Nouvelle alliance. Je vous exhorte à accepter de bon cœur et avec joie toutes les exigences de la vie sacerdotale, particulièrement l´exigence du célibat, qui est un don de Dieu à son Eglise, ainsi que les Evêques de la Cenco l´ont rappelé dans leur exhortation intitulée : « A l´école de Jésus-Christ (Cf. Eph 4, 20). Soyez prêts à aller partout où votre Evêque ou votre Supérieur vous enverra, même dans les conditions difficiles.

7. Le Seigneur Jésus-Christ, Grand-Prêtre de la Nouvelle Alliance, vous a choisis au milieu de ces nombreux baptisés pour que vous remplissiez pour les hommes et les femmes de notre temps la fonction sacerdotale dans son Église. Servez donc le Christ, maître, prêtre et pasteur, lui qui fait croître son propre corps, l’Église, pour former le peuple de Dieu et construire le nouveau Temple saint. Annoncez sans crainte l’Évangile à temps et à contretemps, et célébrez avec foi et piété la sainte et divine liturgie, surtout en offrant le sacrifice du Seigneur. Bref, soyez des prêtres selon le cœur de Dieu.

8. Enfin, chers fils, prenez conscience que le sacerdoce est avant tout un appel à la sainteté qui s’exprime et se réalise par une consécration de toute la personne. Le prêtre que vous deviendrez tout á l´heure est en effet cette personne qui se donne entièrement au Seigneur et qui est au service de l’Église pour se sanctifier soi-même et sanctifier le peuple de Dieu. En agissant ainsi, vous accomplirez par votre ministère le sacrifice spirituel des fidèles, uni au sacrifice du Christ, qui s’offrira sacramentellement par vos mains à la messe. Prenez conscience de ce que vous faites et conformez votre vie à ce que vous accomplissez.

Conclusion 9. Puisse le Seigneur Jésus vous combler lui-même de joie et de paix dans votre vie et votre ministère de prêtres. Amen.

Fridolin Cardinal Ambongo, ofm cap

Archevêque Métropolitain de Kinshasa



Homélie. Ordinations presbytérales 09 juillet 2022 (2)
.docx
Download DOCX • 23KB