Célébration du Centenaire des Sœurs de la Charité de Namur en RD CONGO


Homélie de son Eminence Fridolin Cardinal AMBONGO, Archevêque Métropolitain de Kinshasa, à l’occasion de la Célébration du Centenaire des Sœurs de la Charité de Namur en RD CONGO Kinshasa, le 14 mai 2022

Textes bibliques : 1 Cor 13, 1-12 ; Mt 25, 31-46 Révérende Supérieure Régionale, Révérends Pères, Messieurs les Abbés, Révérendes Sœurs, Chers frères et sœurs dans le Christ,

1. C´est avec une joie immense que je célèbre cette Eucharistie en action de grâce pour le Centenaire de la présence missionnaire des Sœurs de la Charité de Namur en République Démocratique du Congo, notre pays. Ce jubilé de cent ans est l´occasion favorable d´évaluer avec gratitude le travail accompli, d´examiner minutieusement d´où l´on vient, et surtout de baliser l´avenir avec un élan renouvelé de foi, de charité et d´espérance en Dieu, qui ne trompe pas dans ses desseins.

2. Mais avant toutes choses, je salue la présence parmi nous de son Excellence Monseigneur José Likolo, Evêque Lisala. J´adresse également une cordiale salutation à la Révérende Sœur Rosette Mbukila, Supérieure générale des Sœurs de la Charité de Namur ainsi qu´à toutes ses consœurs ici présentes. A vous tous ici réunis dans cette église, et qui êtes venus partager la joie du Centenaire avec nos sœurs de la charité, j´adresse mes remerciements et mes salutations.

3. Frères et sœurs dans le Seigneur, comme beaucoup le savent, c´est depuis 1922 que la Congrégation des Sœurs de la Charité de Namur, fondée en 1732 par Marie-Martine Bourtonbourt, s´est implantée en RD Congo, plus précisément dans l´Archidiocèse de Kinshasa et dans les Diocèses de Kikwit et de Kenge. Elle compte en ce jour 148 religieuses congolaises qui, fidèles à l´esprit de leur fondatrice et portées par leur charisme propre, accomplissent avec dévouement et abnégation leur apostolat au milieu du peuple de Dieu.

4. L´apostolat de nos sœurs de la Charité de Namur repose, en effet, sur une spiritualité qui

s´enracine dans la Sainte Trinité, d´où toute charité véritable et authentique tire sa source. Car l´amour trinitaire est la racine et le fondement de tout amour et il se manifeste notamment dans le service des plus petits, parmi lesquels se comptent les membres souffrants du Corps du Christ, c´est-à-dire les malades.

5. Mes chères Sœurs de la Charité, votre Congrégation qui totalisera dans 10 ans trois cents ans d´existence est née d´un besoin spécifique, celui d´assurer les soins et l´accompagnement des malades en vue de leur rencontre ultime avec le Seigneur. A ce charisme initial est lié celui de la nécessité ressentie de garantir aux uns et aux autres une bonne vie à travers l´éducation et l´enseignement.

6. Alors que vous célébrez les 100 ans de votre présence missionnaire dans notre pays, je vous encourage à la fidélité à l´esprit de votre charisme, appelé constamment à se renouveler face aux défis nouveaux de notre temps et de notre société. Vivez dans la joie votre consécration au Seigneur, en montrant aux hommes et aux femmes de notre temps les trésors inouïs de l´amour de la Sainte Trinité. Je saisis ainsi cette occasion pour vous remercier pour tout ce que vous faites dans le domaine de la santé comme dans celui de l´éducation, sans oublier votre implication dans la pastorale d´ensemble. Le témoignage de votre foi et de votre charité édifie plus d´un et contribue à faire avancer le règne de Dieu.

7. Frères et sœurs dans le Seigneur, la Parole de Dieu que nous venons d´entendre focalise notre attention sur la pratique de l´amour et le service du prochain. Dans la première lecture tirée de la première épître aux Corinthiens, St Paul place la charité au-dessus de tout, c´est-à-dire au sommet de la hiérarchie des charismes. C´est pour cette raison qu´il conclut son hymne à la charité en ces termes : « Maintenant donc demeurent foi, espérance, charité, ces trois choses, mais la plus grande d´entre elles, c´est la charité » (1Cor 13, 13).

8. Voilà, frères et sœurs dans le Seigneur, ce qui doit guider et inspirer notre action: la charité véritable qui est longanime et serviable, la charité qui n´est pas envieuse et ne fanfaronne pas, la charité qui excuse tout, croit tout, espère tout et supporte tout. Bref, une charité qui est service de l´autre et surtout des plus petits de nos frères et sœurs, tel que Jésus nous le recommande dans l´Evangile du jour que nous venons d´écouter.

9. Le récit de St Matthieu sur le jugement dernier met en effet l´accent sur l´amour du prochain comme valeur morale suprême. Jésus déclare : « En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l´avez fait á l´un de ces plus petits de mes frères, c´est à moi que vous l´avez fait » (Mt 25, 40). L´expression « les plus petits des frères » désigne ici nos frères et sœurs qui ont soif et faim, qui sont en prison et sans vêtement, qui sont malades, bref tous ceux et toutes celles qui sont dans sont dans le besoin. Il nous appartient de leur apporter le secours nécessaire. C´est à cette condition que nous pouvons être comptés au nombre des bénis de Dieu, appelés à recevoir en héritage le Royaume que Dieu a préparé pour nous depuis la fondation du monde.

10. Chères sœurs de la Charité de Namur, cet Evangile du jugement dernier vous parle de manière encore particulière, car sur la croix que vous portez est reprise cette parole du Seigneur : « Ce que vous avez fait à l´un de ces petits, c´est à moi que vous l´avez fait ». Prenez-en davantage une vive conscience et mettez-vous avec zèle au service de vos frères et sœurs dans les hôpitaux tout comme dans le milieu éducatif. Promouvez en tout et partout la culture de la vie, de la bonne vie !

11. Alors que je souhaite à chacune de vous un heureux jubilé du Centenaire, je demande au Dieu trinitaire de vous aider à consolider l´esprit de famille et à vivre le charisme propre de votre Institut religieux dans un grand esprit de fidélité et attentives aux signes du temps. Que l´amour du Christ qui surpasse toutes choses inonde nos cœurs de joie et de paix véritable ! Amen.

Fridolin Cardinal AMBONGO, ofm cap, Archevêque Métropolitain de Kinshasa